Lorraine – Pays de Bitche : Le Fort Simserhof – Ligne Maginot

Lors de notre blogtrip à la découverte du Pays de Bitche, nous avions trois envies principales : de l’insolite, des producteurs locaux et la Ligne Maginot. Le Pays de Bitche est situé en plein dessus et de nombreux forts ou petits édifices peuvent être repérés dans les paysages lorrains. Nous commençons notre première visite sur le thème avec le plus grand du coin : le Fort Simserhof à Siersthal.

Avant d’entamer la visite, traditionnel passage dans la salle de visionnage (enfin je dit traditionnel mais c’est pas systématique dans tous les musées, j’exagère un poil). Sur trois grands écrans en simultané, on nous plonge dans le contexte : la guerre, la ligne Maginot, son rôle. Pas mal pour se remémorer le contexte !

Deuxième temps, la visite en « petit train ». En groupe, on prend place dans un petit véhicule qui nous emmène dans le fort pour une visite commentée et scénographiée. On a les deux aspects, à la fois informatif et narratif puisque nous suivons l’histoire de Lucien, un soldat du fort de Simserhof, de son arrivée ici jusqu’à la Libération. Hyper instructif et pas barbant du tout, grâce aux sons et lumières ! Je me suis vraiment sentie happée par l’histoire, et pour dire, j’ai même failli y verser ma petite larme (ceci n’est pas un spoil). Le parcours dure une trentaine de minutes et perso, j’aurais bien fait un deuxième tour !

Dernière partie de la visite et pas des moindres : la visite « émotion ». On rentre dans le vif du sujet avec une visite guidée dans le fort, où on passe de salles en salles pour découvrir la vie des soldats sur place. Le fort n’ayant pas subit de gros dégâts, il est formidablement bien conservé et un travail colossal a été effectué pour reproduire des mise en scène dans chacune des salles : infirmeries, cuisines, chambres, salles techniques,…

Les machines fonctionnent encore !

Animated GIFs - Find & Share on GIPHY

J’ai finalement pris très peu de notes sur cette visite car j’ai vraiment préféré observer… Heureusement, Etienne est mes yeux et a su bien retranscrire l’atmosphère des lieux qu’on a traversé… (alors que bon, c’est sombre, c’est pas les conditions idéales ^^)

J’ai été particulièrement touchée par la chapelle (non visible du public), la salle de repos décorée avec des peintures de Disney, et les cuisines par leur immensité et leur équipement à la pointe du progrès de l’époque. Retrouver aussi les meubles, les objets chinés avec soins, tous les décors sont vraiment bien faits !

Pour la visite complète comptez bien 3h de temps, une visite dingue et très instructive ! Si vous avez un petit creux il y à même un petit snack sur place 😉

 

J’ai adoré ce lieu, si vous voulez des précisions sur ce fort et la ligne Maginot, foncez-y ! La visite est décrite en entier sur le site, mais je vous conseille fortement de vous garder la surprise 😉 J’en profite pour remercier encore Sophie et l’OT du Pays de Bitche, ainsi que notre guide du Fort qui a été au TOP <3 (j’ai oublié son prénom, je suis une nouille)

Le fort est ouvert du 15 mars au 15 novembre !

Nous, on a testé l’auberge Sainte Vérène à Echenberg et on a vraiment très bien mangé ! Une cuisine tradi pile comme on les aime 🙂

Pour d’autres bonnes adresses dans le Pays de Bitche (parce qu’il y en a moult) :

Photos : Etienne Kopp Photographie

Laissez nous un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Etienne kopp Théatre de marionnette de belfort l'esprit comtois ma scène national le moloco la poudrière