Sentier des mineurs – balade en forêt à Giromagny

Saviez-vous que Giromagny avait un passé minier important ? Grâce à cette balade, prenez un bon bol d’air pur et découvrez les vestiges de cette activité passée…

En recherchant une petite rando familiale aux alentours de Belfort, je suis tombée sur ce sentier des mineurs à Giromagny. J’ai été intriguée et j’ai trouvé l’idée de mêler sortie en forêt et histoire du territoire vraiment sympa. On aime bien les balades ludiques avec Cécile, comme le sentiers des faines à Boncourt avec ses sculptures en bois ou cette randonnée sur les vestiges de la guerre dans le Sundgau ! 

Je me suis basée sur la fiche descriptive fournie par le site de l’office de tourisme de Belfort, que nous avons suivie à la lettre. Cependant, je conseillerais de vous garer plutôt vers la rue du Tilleul, ça évite quelques minutes de marche en ville (pas que je sois fainéante, mais je préfère marcher en forêt que faire des kilomètres sur du bitume !). La première ligne droit monte un peu mais offre un joli panorama sur la plaine !

On passe à côté de deux lavoirs et on arrive au panneau explicatif du sentier. En tout il y a 21 « étapes » matérialisés par des petits panneaux. Ceux-ci informent parfois sur les essences de bois que l’on observe, ou encore sur les vestiges du passé minier. Parfois, juste un numéro sans plus d’explication (un peu dommage, cela suppose qu’on se balade avec la fiche en main !)

La randonnée commence sur une route de forêt, large et bien praticable. La majorité du chemin se fera sur ce type de route ou sur des chemin de sous bois. Au début ça monte un peu. Le parcours enregistre 230m de dénivelé positif principalement sur la première moitié, mais c’est faisable par le plus grand nombre !

Le principal attrait de cette balade, c’est la possibilité de visiter deux galeries aux bornes 13 et 16. Nous étions donc équipés de chaussures de rando imperméables et de lampes torches. Pour la première, la mine au filon, c’est un peu compliqué, l’entrée est toute petite et le sol était recouvert d’une vingtaine de centimètres d’eau.

A la borne 16, belle surprise, la galerie est déjà plus praticable ! Idéal pour les aventurier, cette petite escapade dans une mine comme dans le passé ! Et pour le moins téméraires, il y a une jolie table de pique-nique pour faire une pause 🙂

Le reste du parcours se termine en redescendant doucement sur Giromagny pour boucler la boucle. On est repartis tout sourire, bien content de cette parenthèse nature et de cette aventure minière !

N’hésitez pas à laisser un commentaire sous cet article avec vos impressions sur cette balade ! On adore vous lire 🙂

Laissez nous un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

2 commentaires

  1. Nous aussi on adore vous lire 🙂
    J’ai une question technique : elle est petite jusqu’à quel point cette entrée ??? Parce qu’elle me paraît minuscule et pour moi qui suis un peu claustrophobe, c’est chaud…!
    En tout cas je suis prête à vous accompagner les filles, je dois étrenner mon cadeau de Noël 😉

    1. Bonjour Carine
      L’entrée de la premiere galerie arrive à la hanche d’Etienne, qui fait 1m80, il faut donc vraiment se plier !
      La deuxieme, je rentre sans me baisser (je fais 1m60), c’est moins étroit !

Etienne kopp Théatre de marionnette de belfort l'esprit comtois ma scène national le moloco la poudrière