Balade à la Tourbière de la grande Pile à Saint-Germain (Haute-Saône)

Depuis que j’habite en Haute-Saône, je me fais vraiment une joie de la découvrir et de détruire tous les préjugés qui y sont attachés. J’aime montrer à quelle point la Haute Saône est jolie : elle a beaucoup de richesses cachées, il faut parfois faire plus de recherche pour trouver les pépites, mais elle sait récompenser ceux qui prennent la peine de vouloir s’y intéresser. Aujourd’hui je vous emmène dans un lieu sur lequel je louche depuis longtemps, mais que j’ai fini par découvrir maintenant que j’habite à 30 minutes de là : la Tourbière de la Grande Pile.

Je me découvre une vrai passion pour les paysages de tourbières et marécages, allez savoir pourquoi, je trouve cela fascinant : tout cet écosystème en activité durant des centaines de milliers d’années, cette concentration incroyable de faune et de flore, et généralement aussi le calme ambiant, j’adore. Je suis déjà tombée en amour devant la tourbière de Frasne dans le Doubs, puis de celle de Lispach en Alsace. Mais j’ignorais complètement que nous avions une tourbière en Haute Saône ! (j’entends en dehors de la zone des milles étangs évidemment). Direction donc Saint-Germain, on tourne dans la rue des école, et ensuite on garde le cap droit dans la forêt jusqu’à tomber sur le panneau de départ ( plus loin qu’indiqué sur Google maps, moi aussi j’ai eu un doute mais continuer, c’est bien là ^^ ). On se retrouve au milieu de la forêt et on se demande si il y a bien une tourbière ici (Spoiler : oui, il y en a une).

C’est parti pour une petite balade de 1km5 au cœur des paysages étonnant de cette tourbière qui est l’une des plus importante d’Europe. Étendue sur 60 hectare, celle ci a la particularité d’abriter des petites plantes carnivores (droseras) et des canneberges (témoins des températures polaires d’avant). Enfin c’est ce que j’ai appris par la suite, j’en ai pas vue mais je ferai plus attention la prochaine fois ! Pour la faune aussi ouvrez l’œil : libellules, grenouilles, papillons… La encore nous n’avons pas été chanceux mais je me suis quand même régalées avec des photos de textures et les bébés fougères <3

La balade emprunte des sentiers et des petits pontons de bois (prévoyez quand même des bonnes chaussures, la tourbière est un milieu humide !) . C’est une petite balade familiale sympa, courte et facile, qu’il est chouette de refaire de temps à autre pour voir les différences entre les saisons. J’aime particulièrement comme les troncs blancs des bouleaux ressortent sur le verts des feuilles aux beaux jours et sur le gris du ciel en hiver. Pour preuve voici quelques photos de mars !

 

Une balade complètement validée, et bien chouette pour toute la famille !

 

 

 

Laissez nous un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

1 commentaire

  1. cela m’a l’air sympa ! une balade sous le soleil, lorsque l’on pourra faire plus de100 kms . A prévoir dès que possible. <apparemment de belles photos à faire.

Etienne kopp Théatre de marionnette de belfort l'esprit comtois ma scène national le moloco la poudrière