Une journée dans la Vallée de la Saône

Cette année, on parcourt en long, en large et en travers la Haute Saône grâce à Destination 70 qui nous ont concocté de chouettes programmes. Nous nous les sommes partagés avec Lucie et aujourd’hui, je vous emmène dans la vallée de la Saône.

Alors, personnellement, je n’aurais pas pu vous dire auparavant où se situait cette partie de la Haute-Saône. On part au centre du département, à l’ouest de Vesoul, juste après Port-sur-Saône….à Scey-sur-Saône et à Ray-sur-Saône. Vous connaissez ?

Une croisière sur la Saône

C’est au port de plaisance de Scey-sur-Saône et Saint Albin que nous montons à bord du Cadet Rousselle, petit bateau de croisière.

3h de balade nautique nous attendent ! Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, nous avons pris l’habitude de garder toute la surprise des activités ou lieux que nous allons tester. Je découvre donc que la croisière-repas se fera en charmante compagnie (je vous le souhaite en tout cas). De grandes tables (6 personnes) accueillent les passagers. Nous n’étions que deux et avons donc partagées la table avec deux couples. Nous sommes bien tombées, cela a permis de faire connaissance avec des chouettes personnes.

Après les quelques règles de sécurité données par l’équipage, voilà que le Cadet Rousselle largue les amarres. Nous prenons l’apéritif sur le petit ponton et d’emblée, on se sent bien ! Le pouvoir de l’eau, la beauté de la nature qui nous entoure, et encore une fois, on se rend compte à quel point la Haute-Saône est verte !

On passe des écluses, toujours impressionnant ce système pour faire passer les bateaux. Il y a même des écluses où vous pouvez une vraie ferme d’un côté : âne, moutons, poules (trop mignon !!) et de l’autre : acheter des produits locaux.

Nous avons testé la formule croisière-repas. Un repas simple mais bon avec au menu : terrine de légumes, cuisse de canette aux mirabelles et une crème brulée. Et prendre son café sur le ponton, c’est comme pour l’apéritif, c’est génial ! Sentir le bateau avancer, voir défiler les paysages tous plus bucoliques les uns que les autres, ce fut un moment génial !

En parlant de paysages, nous sommes passées sous le tunnel-canal de Saint-Albin. D’une longueur de 681 mètres, il est assez impressionnant.

Nous apercevons aussi le joli village de Rupt-sur-Saône et son château.

Nous faisons demi tour pour revenir sur nos pas. Nous faisons coucou aux badauds qui se promènent le long de la Saône, nous croisons des péniches et nous nous disons que nous avons beaucoup de chance, de la chance de vivre un chouette moment et que je vais vite me renseigner pour louer un ptit bateau et revenir avec des copains sur la Saône :p

Pour tous les renseignements pratico-pratiques (notamment les tarifs), je vous laisse le soin de consulter le site : Office du tourisme Des Combes à la Saône.

Visite du village de Ray sur Saône et son château

Le village est classé comme « petite cité de caractère » qui, généralement, est une valeur sûre pour dire qu’un village est super joli. Alors je ne sais pas si c’est parce que c’était l’été mais ce jour là, il n’y avait…personne ! Mais vraiment personne dans le village ! On aurait dit qu’il était abandonné mais tout en étant super mignon. Des jolies façades bien retapées, des glycines au dessus des portes et la fameuse place de l’église. Car c’est là que réside le cœur du village. Un lavoir digne de carte postale et une église avec le fameux clocher comtois et ses tuiles vernissées. Un petit air de Provence, il ne manquait que les grillons, le verre de Pastis et une partie de pétanque pour parfaire l’ambiance !

On monte un peu plus haut dans le village pour accéder au château. Dès notre arrivée, on se dit « wahou ». Une belle entrée devance une imposante allée d’arbres majestueux. Et au fond, nous apercevons le château. Il en impose ! Assez simple mais tout de même. Il est situé en bordure de plateau et vous pouvez apercevoir la Saône et le village de Ray-sur-Saône en contrebas.

Quelques pièces sont à visiter : l’office, la salle d’armes, deux chambres et la salle à manger. Nous avons fait la visite guidée et ce fut un condensé d’informations mais surtout qui concerne l’arbre généalogique de la famille qui a habité ce château depuis le 12ème siècle. Beaucoup d’informations dont il sera difficile de relater ici. Donc un conseil : allez y ! Malheureusement, il était interdit de prendre des photos de l’intérieur du château.

L’intérêt également de cette visite se situe dans l’immense parc du château où aucune allée, aucun centimètres carrés n’était là par hasard. Tout fut pensé par les différents architectes qui se sont succédés. L’ambiance bucolique fut parfaite, on a pu se promener et admirer les arbres majestueux comme le château. Nous avons aussi découvert un lieu insolite au fond du jardin…Je ne vous en dis pas plus et vous laisse chercher si vous y aller 😉

Vous pouvez visiter gratuitement le parc et les abords du château mais pour une visite guidée, comptez 5€ par adulte, 3€ pour les étudiants et gratuit pour les moins de 16 ans. Les visites guidées se font uniquement sur réservation au téléphone suivant : 03 84 95 76 50.
Vous pouvez venir le visiter en juillet et en aout les mercredis, jeudis et vendredi de 10h30, 14h et 16, et en mai/juin et septembre/octobre les samedis, dimanches et jours fériés à 14h et 16h

Voici le lien pour les infos : Infos sur le château

Encore merci à Destination70pour cette belle journée bucolique à souhait !

Laissez nous un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Etienne kopp Théatre de marionnette de belfort l'esprit comtois ma scène national le moloco la poudrière