Le sentier des cascades – Ballon d’Alsace

Le Ballon d’Alsace est sûrement le lieu qu’affectionne le plus les terrifortains. Combien d’entre vous y vont le dimanche, pour la balade digestive ou combien y vont pour faire visiter la région à des proches ? Personnellement, moi la première ! J’avoue que c’est ce que je cite en premier lorsqu’on me demande où aller lorsqu’on vient visiter Belfort et ses alentours. Je trouve ce spot parfait tant la vue y est parfaite ! Vous vous rendez compte que vous pouvez même apercevoir le Mont Blanc lorsque la vue est dégagée c’est fou non ?

J’avais toujours eu en tête d’y monter à pieds mais jamais trop eu l’occasion. C’est donc avec Alexis du blog Le Petit Explorateur que j’y suis allée. De passage pour écrire des articles sur la région, je lui ai proposé d’aller au Ballon mais à pieds !

Départ face à l’hôtel du Saut de la Truite. Le vrai départ pour la randonnée complète pour monter au sommet démarre en peu plus bas, à la Roche du Cerf là où il a un mur naturel pour faire de l’escalade. Donc ! En face de l’hôtel, il y a un petit pont où vous pouvez déjà voir la cascade du saut de la truite.  Juste à sa droite, un tout petit chemin indique le début du sentier des cascades. Il s’agit d’une partie du GR5, le balisage est le rond bleu. C’est assez bien indiqué. Je n’étais pas très rassurée car je n’avais trouvé aucun itinéraire.

Nous avons eu de la chance car les cascades avaient encore un peu d’eau mais allez-y après des pluies ou après l’hiver, elles seront pleines et magnifiques !

Alors, je vous préviens tout de suite : ça grimpe !! Je n’ai pas pu trouver le dénivelé mais dites vous que vous partez à 690m pour finir à 1247m. Ça donne un bel aperçu de ce qui vous attend 😉 Cette première partie est surtout une belle séance de grimpette sur les pierres et autres grosses racines. Ce n’est pas insurmontable, mais il vaut mieux être prévenu 😉 En tout cas, c’est très sympa car on monte accompagné des cascades et autres ruisseaux, deux belvédères sont installés pour mieux voir les cours d’eau. On gravite dans une belle forêt et même lorsqu’il fait super chaud, on est dans les sous bois donc à la fraîche !

Vous arrivez à l’étang du petit haut. Un joli petit étang bucolique à souhait, parfait pour une pause ou un pique nique !

On continue en partant sur la droite de l’étang, toujours en suivant les ronds bleus. Ça continue de monter et on se rend compte qu’on grimpe en fonction de la cime des arbres, on s’en rapproche de plus en plus.

Au bout d’un moment,  vous allez quitter la forêt pour arriver sur la route, à la Chaumière, départ des pistes de ski. On change carrément de décor ! Clairsemé, en plein soleil, on est déjà face au décor des Vosges. C’est superbe !

Mais ce n’est pas fini ! On monte encore en suivant les ronds jaunes qui finissent au Ballon ! C’est peut être la partie la moins sympa : ça grimpe et on a l’impression de ne pas en voir le bout (alors que ce n’est pas long hein), et pas d’ombres. Quand on arrive enfin au Ballon, on est contents ! Mais ce n’est pas encore fini. Dans notre lancée, on décide de grimper tout en haut (c’est le but en même temps) mais aussi de faire le tour du sommet afin qu’Alexis puisse vraiment admirer l’étendue des Vosges. Le tour se fait très bien, on peut voir la fameuse Vierge bleue et la statue de Jeanne d’Arc (si quelqu’un sait le rapport en Jeanne d’Arc et le Ballon d’Alsace, je suis preneuse).

Direction ensuite le restaurant du Sommet pour se restaurer (et boire une bonne bière !) et prendre des forces pour redescendre. Mais, entre nous, la descente c’est finger in the noize !

Au total, comptez 3h l’aller-retour, en prenant votre temps pour admirer les cascades et l’étang du petit haut. C’est vraiment une belle randonnée et la petite fierté de ce dire qu’on y est monté mais à pieds ! Elle est accessible aux enfants s’ils ont l’habitude de marcher.

Laissez nous un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Etienne kopp Théatre de marionnette de belfort l'esprit comtois ma scène national le moloco la poudrière