Randonnée des 3 châteaux en Alsace

L’Alsace regorge de jolis paysages mais aussi de châteaux ! C’est une région en Europe qui  comporte le plus de châteaux forts ! Même si la plupart sont en ruines, d’autres sont réputés et font la joie des touristes (et des alsaciens ! ),comme le château du Haut-Koeninsbourg ou celui du Hohlandsbourg.

C’est donc chaussés de bonnes chaussures de randonnée, d’eau et de boussoles que nous nous sommes attaqués à cette randonnée initialement prévue pour un peu plus de 7 kilomètres mais je vous réserve une surprise de quelques kilomètres de plus 😉

C’est au bout du village de Ribeauvillé (que j ‘ai enfin pu découvrir… honte à moi au bout de 9 ans!) que débute la randonnée. Il faut savoir qu’elle fait partie du GR5, tout le monde sait que GR signifie Grande Randonnée donc assez difficile. Elle est classé en « moyenne », on a vu pas mal de familles avec des enfants mais je dirais « prudence » ! Certains chemins sont assez escamotés, pentus mais si vos enfants ont l’habitude de marcher, pas de soucis ! Pas de poussettes en tout cas.

Nous avons pris plusieurs sites pour nous faire notre boucle mais les indications étaient les mêmes mais voici la notre : VisoRando (site géniallisime en passant !)

La première heure sera assez raide, je vous le dit de suite, vous aurez le droit de me maudire mais au moins, ça sera fait (c’est ce qu’on s’est répété tout le long!). Pas de superbes paysages pour l’instant, vous traversez la forêt sur des chemins très pratico-pratiques mais qui grimpent…. Du dénivelé positif en veux tu, en voilà.

Mais au bout d’une bonne heure, vous allez commencer à voir les panneaux indiquant le premier château : celui du Haut RibeauPierre. Comme sur le site, nous n’y sommes pas allés car il ne se visite pas.  Nous décidons de continuer vers le plus grand , celui de St-Ulrich !

château du Haut Ribeaupierre

Et là, on en prend pleins les yeux ! Ça valait vraiment le coup de faire travailler les mollets, on a une vue imprenable sur la plaine de Ribeauvillé.

Les deux châteaux sont situés très près l’un de l’autre, on peut voir celui de Haut RibeauPierre depuis St-Ulrich. Ce dernier se visite, vous pouvez grimper tout en haut de la tour.

Et de l’autre côté, on a une vue magnifique sur les Vosges et son côté mystérieux.

Vous verrez un peu plus bas , en redescendant sur Ribeauvillé au Girsberg, des ruines pas très exploitables mais qui offrent encore une fois une superbe vue sur Ribeauvillé.

Je vous parlais un peu plus haut d’une surprise. Car là, on a fait les 3 châteaux donc logiquement, vous pouvez redescendre tranquillement. MAIS ! J’aime bien les défis et surtout, j’avais très envie d’aller voir le monastère de Notre Dame de Dusenbach. Un lieu improbable niché au cœur de la foret. Je suis tombée dessus en faisant des recherches sur Google View et c’est là, que j’ai connu la randonnée !

Je ne savais pas à quoi m’attendre….Je ne voulais pas trop faire de recherches avant pour avoir la surprise (je me découvre une passion pour les lieux de culte et j’étais comme une gosse en espérant le voir surgir des arbres mais en ayant une petite crainte d’être déçue et de n’avoir fait ces kilomètres en plus pour rien). Pour le trouver il faut suivre les indications avec comme signalétique une crois jaune…. sauf quand vous verrez à une intersection « Dusenbach » avec un triangle noir : c’est là (je préfère le préciser car on avait continué à suivre les croix jaunes et on a vite fait demi tour…).

Et là, au bout de quelques longues minutes, vous allez le découvrir. Et c’était comme je m’y attendais ! Un grand monastère avec son église nous attend, au calme, aucun bruit si ce n’est celui des oiseaux et des randonneurs. Le lieu a l’air assez connu, il y a un peu de monde. Et heureusement pour nous, on a pu se reposer un peu en buvant une bonne boisson fraiche, servie par des frères capucins qui sont encore là. Un moment un peu hors du temps, un accueil chaleureux et une bienveillance sont ressentis. On a pas trop envie de repartir mais il faut bien ! On fait quand même le tour des chapelles, du monastère. Il est encore très bien entretenu, c’est un des lieux de pèlerinage les plus fréquentés en Alsace et fait même partie des haltes du chemin de St Jacques de Compostelle.

Nous redescendons donc sur Ribeauvillé. La randonnée initiale, plus une pause pique nique, plus la visite du monastère nous aura fait un total d’environ 15 kilomètres, soit 5h. Sur une journée, cela se fait très bien.

Ce fut une belle découverte, autant historiquement (des panneaux informatifs sont là devant les châteaux pour nous informer de leurs histoires) que visuellement. Encore une fois, l’Alsace est magnifique. Son patrimoine si bien entretenu, ses paysages incroyables.

 

Laissez nous un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

2 commentaires

  1. Bravo !
    Voir le dernier N° de PASSION VOSGES , hors série « A la découverte des châteaux forts d’Alsace » : 33 randonnées pour découvrir des châteaux en Alsace;

Etienne kopp Théatre de marionnette de belfort l'esprit comtois ma scène national le moloco la poudrière