Randonnée au dessus du Saut du Doubs, en passant par la Suisse !

Le saut du Doubs est un coin que j’adore ! Pas que la cascade qui, lorsqu’elle est pleine, est impressionnante mais plutôt tout son environnement, tout ce qui l’entoure, tout ce qui l’abrite. J’avais déjà randonné depuis Villers le Lac jusqu’au saut et la randonnée m’avait laissé une belle impression et j’avais envie d’y retourner. Et c’est lors d’une randonnée un dimanche entre amis que j’y suis retournée. Je n’avais pas forcément prévu de bloguer dessus mais vous commencez à nous connaitre, on ne sait pas faire ça, on aime tellement vous partager les jolis coins de notre région.

Je n’ai pas de tracé ni de circuit à vous proposer. Nous avons suivi un ami qui venait de faire cette randonnée peu de temps avant et on l’a suivi. Je vais donc vous raconter notre périple qui est vraiment facile à suivre. Nous avons fait cette randonnée du côté suisse. Vous savez qu’au saut du Doubs, le Doubs est entre la France et la Suisse ? Le point de départ de cette randonnée fut donc au niveau des restaurants près de la cascade. Il y un pont qui enjambe la rivière. Prenez le et partez par la gauche ! En avant !

La randonnée fera environ 15km, on a mis 5h30 avec une bonne heure de pique nique et bière post randonnée. Niveau difficulté je dirais moyenne quand même. Une partie grimpe pas mal et surtout il y a un sentier assez escarpé et pas forcément sécure. Elle n’est pas conseillée pour les poussettes ou personnes à mobilité réduite (des marches, racines ou cailloux sont nos amis tout au long).

Allez, on y va ! L’avantage de randonner du côté suisse, c’est que le balisage est super bien fait, simple et tout au long, vous trouvez même des cartes vous indiquant où vous vous trouvez et tout ce qui se trouve autour. En suisse, une seule couleur de balisage : le jaune ! Suivez les losanges jaunes sur les arbres pour être sur d’être sur le bon chemin et souvent, vous verrez des carrefours et des panneaux jaunes avec les directions et temps restants.

Peu de temps après avoir franchi le pont et pris à gauche, vous pourrez vous arrêtez admirer le fameux saut du Doubs. Et en face de vous, c’est la France ! Alors vous serez tout en haut de la cascade, si vous avez le temps et je vous le conseille, lorsque vous aurez fini la rando, prenez quelques minutes pour aller la voir depuis le bas 😉

On va suivre le Doubs pendant quelques kilomètres, c’est un chouette moment, où on est en contrebas et on longe cette belle rivière, les reflets étaient superbes. Je suis agréablement surprise par la sécurité suisse, de longues barrières de sécurité ont été mises en places et c’est chouette. On passe par des petites trouées (je suis vite une enfant en rando et j’ai bien aimé ces endroits) et on continue d’admirer les paysages.

Vient ensuite la partie sympa où on va travailler nos cuisses car ça grimpe ! Alors c’est laaaaargement gérable hein mais c’est un peu long, mais en même temps, les crêtes et belvédères, ça se mérite !

On arrive donc aux Roches de Moron où on a une vue spectaculaire sur le Doubs et le barrage du chatelot. On pourrait y rester des heures tellement c’est beau, paisible. Je suis tellement reconnaissante de vivre dans cette région aussi belle !

On continue notre randonnée direction les Benets où nous allons passer par des sentiers complètement fous ! Parfois on ne voyait même plus les sentiers, comme si nous étions des chamois à flanc de parois (d’ailleurs, on a vu un chamois et son bébé, et là, je suis redevenue une grande enfant :p) Par moment, j’aurais aimé les sécurités vues plus bas ici car c’est quand même à flanc de parois et assez haut ! Mais bizarrement, aucune sensation d’insécurité, c’était assez paradoxal. On prend ce sentier durant quelques kilomètres et je crois que ce fut notre partie préférée à tous ! A votre gauche, de superbes rochers de calcaire et à votre droite le Doubs caché par les arbres. Alors milles excuses mais en écrivant l’article, je me suis rendue compte que je n’avais pas pris de photos de cette partie là :/ Cela vous laissera la primeur et la surprise des paysages :p

On change complètement d’atmosphère en longeant des champs direction toujours les Benets en passant par le hameau de  Vauladray, on traverse même des fermes et là encore, tout au long, on a des panneaux explicatifs pour ne pas se perdre. Des oeuvres de landart vous accompagnent, prenez le temps de lever les yeux et de chercher, y’en a des surprenantes !

On décide de rentrer direction le saut du Doubs en s’arrêtant par la tête de Calvin qui nous faire aller jusqu’au sommet de rochers calcaire afin d’avoir un point de vue de dingue sur l’autre coté du Doubs, par là où les bateaux croisières arrivent. Encore un super spot pour pique niquer ou juste profiter !

On redescend tranquillement afin de reprendre le petit pont afin de revenir en France ! On conseille la fameuse petite bière ou limonade post rando au bar l’Absinthe, petit coin paisible au bord du Doubs.

Ce fut vraiment une belle journée, une magnifique randonnée avec des paysages divers et variées, on ne s’ennuie pas une seule seconde, et surtout,on en prend pleins les yeux !! Essayez d’y aller cet automne,je suis sure qu’avec les couleurs orangées sur les arbres, ça sera encore plus magnifiques !

 

Laissez nous un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Etienne kopp Théatre de marionnette de belfort l'esprit comtois ma scène national le moloco la poudrière