Visite des Hautes Mynes de cuivre – le Thillot (Vosges)

Lors de mon escapade aux sentiers de la photo au Haut du Tôt, j’étais passée par le Thillot et j’avais vu, un peu partout, les panneaux indiquant la présence de mines de cuivre au Thillot. Voila qui avait piqué ma curiosité ! J’ai donc été bien contente quand elles ont figuré au programme d’une journée de découverte dans les Vosges du Sud organisée par Destination 70. Samedi matin, 10h tapante, nous étions devant la porte de la maison des Hautes-Mynes pour découvrir tout cela.

La visite des mines peut se faire en trois temps en fonction de ce qui vous intéresse. On a tout fait, donc on vous explique tout 😉

  • le Musée (45 min)
  • le sentier de découverte (45 min)
  • la visite guidée de la Rouge Montagne (45 min)

On a commencé directement par la visite guidée de la mine, qui se trouve à 3km de la maison, d’où on prend les tickets et le plan explicatif. Une fois sur le parking, un chemin avec des numéros de 1 à 20, le sentier de découverte, vous mène jusqu’à l’entrée de la mine. Ce sentier est une bonne entrée en matière avant d’entrer dans la mine ! On y voit des puits, des stolles (galeries horizontales), un chariot, ou encore une petite mine à explorer sur 20 mètres. Du parking à la mine, il y à 800 mètres de marche.

On rejoint Hélène, notre guide, devant l’entrée de la mine avec un petit groupe de visiteurs (borne numéro 15). Elle nous équipe de nos casques, lampes frontales et k-way (prévoyez des vêtements chauds, il y fait 9°C toute l’année !). Par temps de pluie, les galeries sont très humides, prenez donc des chaussures de rando. On entre dans ces mines, exploitées de 1560 à 1761, afin de comprendre comment travaillaient les mineurs ici, sous l’autorité du Duc de Lorraine.

250 mètres de galeries sont visitables ici, il faudra vous pencher, vous rapetisser, vous accrocher (juste 12m de dénivelé avec escaliers et cordes), car certains passages sont vraiment étroits ! (on a galéré avec le gros sac photo d’Etienne, pensez à laisser vos gros sacs dans la voiture !). Au fur et à mesure de la visite on remarque les marques sur les parois, des coups de pointerolles et de marteau, puis de cavité à poudre. Ici et là des immenses creux des filons autrefois exploités, des puits pour dégager l’eau… Bien que la galerie soit petite, il y a beaucoup des choses intéressantes à voir !

La visite des mines est accessible à partir de 5 ans (1 mètre minimum).

Avant ou après la visite, profitez de l’exposition à la Maison de la Mine. Vous y trouverez des vidéos explicatives, une expo permanente et des éléments archéologiques retrouvés dans la mine.

Pour les 3 éléments de visite, il vous en coûtera 11€ (8€50 de 5 à 17 ans), ils sont ouverts 7 jours sur 7 en haute saison (1er avril – 30 septembre). Toutes les informations pratiques sont disponibles sur leur site ! En tout cas, je vous conseille la visite, à combiner avec une virée au Musée de la Montagne de Château-Lambert et un repas à l’Auberge des Sources juste à côté. (article à paraître très prochainement !)

Ce site fait partie du Passeport Tourisme des Vosges du Sud, un carnet gratuit qui vous offre des réductions dès le 2ème site touristiques ou de loisirs partenaire visité. Le passeport est à retirer dans les office de tourismes et les sites partenaires (ex : chapelle de Ronchamp, OT de Belfort, Ecomusée de Fougerolles, Château d’Oricourt.. )

Mer ci à l’équipe pour leur accueil et Destination 70 pour l’organisation de cette visite !

photo : Etienne Kopp (non libre de droit)

Laissez nous un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Etienne kopp Théatre de marionnette de belfort l'esprit comtois ma scène national le moloco la poudrière