CityTrip Liège – 24h dans la Cité Ardente – Belgique

Nous avons déjà voyagé plusieurs fois en Belgique, car c’est un pays que nous adorons, pour ses villes, ses richesses et la gentillesse de ses gens. Après Bruxelles, Anvers, Bruges, Gant, Charleroi, Ostende, Namur, il nous manquait encore Liège. Voila chose faîte ! 

Bien évidemment, 24h à Liège ce n’est pas assez pour découvrir la ville. Nous serions volontiers restés 2 jours de plus, mais ça nous donnera l’occasion de revenir !  Voici donc nos idées de découvertes, pour lesquelles nous avons été aidés par Province de Liège Tourisme <3

Attention, article long 😉 

Le Musée et le parc de la Boverie

Le Musée est organisé en 2 niveaux : En haut, il accueille des expositions internationales. Ce jour la, il s’agissait de l’expo Reciprocity Design. En bas, les collections permanentes des Beaux Arts, avec de sublimes toiles mises en scène dans deux galeries : La galerie basse et la galerie Noire que j’ai trouvé très originale.

Moi qui ne suis pas vraiment branchée Musées, j’ai beaucoup aimé le mélange des genres, architecturalement parlant d’abord, avec l’extension vitrée ajoutée au bâtiment de base, et artistique avec le contraste des expo temporaires et des collections permanentes. On se fait des petits aller-retour passé/présent assez sympa ^^

Autour du Musée, le parc de la Boverie a l’air chouette ! Ce jour la il pleuvait, mais les personnes rencontrées le long de notre journée nous ont beaucoup parlé de cet endroit comme un lieu de rendez-vous idéal entre amis, pour des pause au vert, un footing, …

La Cité Miroir

La Cité Miroir est le genre de lieu qu’on aime visiter dans une ville. Ancien lieu historique encré dans la ville (ici, les thermes), transformé en un superbe lieu de culture, dans un quartier en mouvement. Dans la Cité Miroir, on y trouve de façon permanente deux expos :

  • Plus jamais ça ! Parcours dans les camps nazis pour résister aujourd’hui
  • En lutte, histoires d’émancipation

En plus des nombreuses expo temporaires et événements tout au long de l’année. Nous avons eu la chance de visiter l’expo World Press Photo 2018, montrant les plus belles photos de journalistes de l’année, sur des événements forts. des images percutantes qui ne laissent pas indemnes (l’expo est visible jusqu’au 13 janvier 2019).

On a adoré pouvoir profiter de l’expo dans le cadre des anciens thermes, ou les bassins ont été conservés. Ça m’a fait pensé au musée La Piscine de Roubaix qu’on avait adoré aussi.

 [ Pl. Xavier-Neujean 22 ]

Rue Neuvice et Rue Souverain Pont

#AlerteShopping C’est ici qu’on a failli provoquer une syncope à notre banquier. La rue Souverain Pont est la première que nous avons arpenté en arrivant en ville et c’est exactement ce que nous cherchions. A l’entrée, le bar restau l’Antidote avec sa déco vintage / cabinet de curiosité, qui nous à fait de l’œil.  Plus loin, Wattitude, LA boutique branchée du coin et celle qui s’avère indispensable pour se trouver des souvenirs pas cheap-cucul. Ici, des produits locaux, de l’artisanat, des beaux objets, des bouquins originaux et drôle, on a essayé d’être raisonnables mais franchement, c’est chaud. [  Rue Souverain Pont 7 ] 

En poursuivant on tombe sur une friperie vintage, une créatrice de robes de mariées (sublaaaïïïmes ma chérie) et un panneau qui nous indiqué un pop up store. Les Vintrépides ? Ok on entre ! On rencontre Roberto, ex perpignanais installé à Liège (Il y a énormément de Français ici !). Il lance sa distillerie, avec un Gin et un Rum ardent, ainsi que des bière locales. Vraiment sympa ! Il s’installera prochainement dans la rue Neuvice, pas très loin, et qu’on a visité juste après.

La rue Neuvice, c’est la même en pire. Enfin pire dans le genre trop bien, vous m’avez comprise 😉 Partout des petites échoppes de commerçants et d’artistes indépendants : un magasin de producteurs, un luthier, un chocolatier, un fromager, une boutique de déco rigolote, un boucher… La rue Neuvice c’est vraiment the place to be pour les boutiques authentiques et originales ! (Ca tombe bien, c’est là qu’on dort :p)

Dans une rue non loin, on conseille aux amateurs de bons alcools de faire le crochet chez Watch Smell Taste& Having fun, à la fois boutique et bar. On y goûte des choses fabuleuses dans un décor parfait. Faîtes nous confiance 😉   [  Rue du Pont 3 ] 

Le dimanche matin, vous ne pourrez pas manquer le marché de la Batte, un des plus grands marchés d’Europe, le long des quais. On y trouve de tout, du local, du chinois, de la gastronomie, des vêtements,… Ne serait ce que pour l’ambiance et la balade, c’est une bonne idée 🙂 

Hôtel en Neuvice à Liège

Au premier regard on est tombé amoureux de cet hôtel. En plein centre ville et pourtant au calme, cette bâtisse du 18ème siècle était autrefois l’atelier d’un imprimeur et a gardé son charme d’antan. Si la chambre est plutôt simple, les parties communes sont superbes et invitent vraiment à prendre le temps de se poser au calme quelque soit la saison avec le coin cheminée de la réception ou le patio.

Mention ++ pour le petit déjeuner servi dans une salle voûtée : de bons produits du coin et un choix musical parfait pour un matin en douceur (c’est têêllement important la musique du matin !)

[En Neuvice 45]

Si vous visitez Liège, vous ne pourrez pas passer à côté de spécialités belges et liégeoises ! Je crois qu’en 3 jours on a pris au minimum 4 kilos :p

Restaurant Amon Nanesse

Amon Nanesse, en en français « Chez Agnès », et son ambiance rétro, nous a offert notre première expérience culinaire liégeoise. Michael, notre contact de Province de Liège nous avait déjà briefé : « testez les boulets à la liégeoise ! ». Avant même les fameux boulet, on découvre le péket, un alcool aux baies de genièvre qu’on trouve partout ici (surtout à côté du restau, au bar « La maison du péket ! » qui propose une trentaine de références différentes ! ). Nous l’avons testé en cocktail et c’était très bon ! 

Nous avons opté pour le menu terroir à 34€50 pour découvrir la cuisine locale : croquettes de crevettes grises, carpaccio de bœuf blanc bleu belge, les fameux boulets à la liégeoise, la volaille au sirop d’aubel (pomme et poire, miam), et bien sur un bon café liégeois (avec une goutte de péket, toujours :p )

Nous avons vraiment bien mangé et on recommande grandement !  On remercie l’équipe qui a pris le temps de répondre à nos nombreuses questions sur la gastronomie liégeoise 🙂 

 [Rue de l’Epée 4]

Restaurant le Bistrot d’en Face

Tout juste remis de l’expérience Amon Nanesse, nous nous dirigeons le soir vers le Bistrot d’en face, proche des quais. Là encore une belle déco avec les codes bistrot : les fameux carreaux rouges, les beaux meubles en bois. Ici aussi, de la cuisine locale, des bons produits cuisinés avec passion. Sur la carte, des plats qui intriguent : La tête de veau façon Jacques Chirac par exemple 🙂

Bien que peu affamés, on se laisse quand même tenter par de beaux intitulés.. notamment le parmentier à la queue de bœuf et foie gras façon Paul Bocuse. (avouez vous avez bavé).

Pour finir le repas, on ne peux s’empêcher de tester le café liégeois de la maison, cette année encore une fois primé comme le meilleur de la Province de Liège, oui madame ! 

[ 8 et 10 rue de la Goffe ]

Voila qui conclu notre journée chargée à Liège, on espère que ce petit aperçu vous donnera envie de venir découvrir la ville à votre tour ! Cet article fait suite à une invitation de Province de Liège Tourisme mais nous sommes libres de notre contenu éditorial. 

Photos : Etienne Kopp Photographie

Laissez nous un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

1 commentaire

Etienne kopp Théatre de marionnette de belfort l'esprit comtois ma scène national le moloco la poudrière