Les rochers des Hirschsteine dans le massif des Vosges

Les Vosges regorgent d’endroits pour les amoureux de nature et de randonnée ! Aujourd’hui je vous emmène faire une randonnée assez sportive mais aux paysages variés et tous plus chouettes les uns que les autres !

 

Direction donc le col de la Schlucht pour vous garer à côté de l’hotel le Tétras. Plusieurs randonnées partent d’ici, vous trouverez facilement le point de départ.

Comme je le disais en introduction, c’est une randonnée de difficulté moyenne, absolument déconseillée aux poussettes et jeunes enfants. Dans le descriptif que je vous mettrais en lien en fin d’article, il y a un même un passage qu’ils nomment pour les »initiés »… J’avoue avoir eu une belle appréhension quand on est arrivés à ce passage mais finalement, ça été (je vous en reparle un peu plus bas !)

Cette randonnée fait un peu plus de 11km et dure 4h30. Nous l’avons fait avec une heure d’avance (pause pique nique comprise) mais nous marchons assez vite donc restez sur les 4h30 indiquées et puis, prenez votre temps, les paysages sont tellement beaux qu’il faut en profiter pour les admirer ! Côté dénivelé, on est sur du 527 positif et quasi pareil en négatif. Honnêtement, ça grimpe pas mal la plupart du temps mais c’est tout à fait gérable, pas épuisant sur un plan cardio et la diversité des chemins et paysages fait qu’on oublie assez vite la grimpette ! Ce circuit fait partie du GR5.

En parlant de ça, on attaque assez rudement cette randonnée avec un bon quart d’heure de montée caillouteuse. Heureusement, nous bifurquons assez vite direction les fameux escaliers mais avant, le belvédère de Spitzenfels pour une vue remarquable sur le col de la Schlucht.

Nous progressons en direction des fameux escaliers des Hirschteine. Nous franchissons un passage impressionnant creusé dans la roche et c’est là que le stress commence. En effet, quand on a lu le descriptif de la rando, on a lu ça :

Tu comprends maintenant mon stress !! Alors, normalement je n’ai pas le vertige mais on ne sait jamais comment on peut réagir face au danger ou à la peur ! Mais Cécile la warrior a décidé que maintenant elle allait se dépasser dans les randonnées donc elle y va ! Et elle a bien fait ! Honnêtement, c’est tout à fait gérable, on a même vu des enfants le faire. Alors prudence est le mot d’ordre de ce passage de la rando, des mains courantes sont installées dans la roche, les utiliser avec vos deux mains et faites bien attention où vous mettez les pieds. Cette portion n’est pas longue du tout mais très escarpée et caillouteuse. Et puis, ça vaut le coup car on arrive tout de suite après aux fameux escaliers et là encore, sur sa droite un superbe paysage. Les escaliers sont, pareils, très accessibles. Ils font une cinquantaine de mètres et n’ont aucune difficulté.

Tout de suite après les escaliers, faites un petit crochet à un belvédère sur votre droite qui offre une vue quasi panoramique sur la vallée de Munster, ce fut notre spot pour pique niquer (attention, c’est un peu l’idée de tout le monde par contre…).

On continue et on peut vite voir que la randonne n’est absolument pas monotone et je l’ai beaucoup aimé pour ce point là ! Il n’y a rien de plus pénible que d’avoir toujours la même sorte de sentier ou d’arbres ou de paysages. Là, vous aurez du chemin forestier, des cailloux, des sentiers escarpés, de la foret, de la clairière, de la ferme auberge … le tout pour atteindre le sommet des crêtes et finir votre randonnée avec la vallée de Munster qui vous accompagne. Je pense même qu’avec un peu de chance, vous pourrez apercevoir des chamois puisque toute une partie est dans la réserve naturelle de Tanet-Gazon. Vous pouvez même voir en contrebas le lac vert lors d’une partie de la rando.

Vous arriverez à votre point de départ et si comme moi, le rituel post-rando est une bonne bière fraiche, vous aurez de quoi vous rafraichir à la station de ski du col de la Schlucht.

Une super rando ! Comme je le disais, je l’ai beaucoup aimé par sa diversité et ses paysages. Une difficulté que je dirais moyenne, accessible si on a l’habitude de marcher un peu mais pas pour les personnes ayant des soucis d’articulations par exemple, cela grimpe pas mal et beaucoup de cailloux sur la fin ce qui peut faire mal aux chevilles ou aux genoux.

Voici le descriptif de la rando via Visorando (super site pour trouver la rando qu’il vous faut) : descriptif de la randonnée.

Laissez nous un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

2 commentaires

  1. Jolies photos, alors perso c’es une rando qui m’as déçue, certes elle est « sympa » mais j’ai eu le tort de m’imaginer quelques ressemblerai au sentier des Roches qui est juste derrière, et du coup pour moi il n’y a pas assez de passages « délicats » , mais ca reste une très jolie randonnée avec des jolies paysages, merci pour ce bel article 🙂

  2. Hi! Awesome post. Been on Col de la Schlucht last year. Someone told me about les Hirschsteine within a comment on my blog. So I just searched for some informations about it and found your blog post. Surely don’t understand to much because of my bad French skills, but pictures talk for themselves 🙂
    Thank you for sharing your tour! Perhaps you would like to visit my blog, too. It’s german, but… Pictures talk for themselves 😉

    http://www.frei-weg.com/felsenpfad-col-de-la-schlucht-frankenthal-le-hohneck/

Etienne kopp Théatre de marionnette de belfort l'esprit comtois ma scène national le moloco la poudrière