Le Comptoir à Manger – Restaurant coup de cœur à Strasbourg

L’année vient juste de commencer que je pense déjà avoir trouvé un de mes gros coup de cœur de 2017 : Le Comptoir à Manger à Strasbourg, mené par Bérengère et Carole. Je vous raconte mon expérience, en espérant vous donner envie de découvrir cette pépite à votre tour.

Voila trois ans d’affilé que nous passons notre Saint Valentin à Strasbourg, Etienne et moi (oui parce que Cécile je l’aime mais on en est pas encore là.), pour profiter de l’ambiance et des animations de Strasbourg mon amour. Le deal est simple, je déniche l’hôtel et lui, il me fait la surprise du restaurant. (D’ailleurs, j’en profite pour vous recommander ce petit Airbnb hyper bien placé, au cœur de la petite France, que j’ai dégoté cette année).

Le Comptoir à Manger, petit restau, grand succès.

Cette année, pour une fois, on a réussi à tenir la surprise et il ne me révèle rien jusqu’à notre arrivée devant la porte du Comptoir à Manger, un peu caché dans la petite rue des dentelles. Le Comptoir à Manger ? Tiens, jamais entendu parler, pourtant, on est toujours à l’affût des nouveautés ! J’ai hâte de voir ce que ça donne, surtout que la carte à l’extérieur est plutôt mystérieuse. On peut y voir écrit : Menu unique à 29€  Poireau x Rutabaga x Courge x Veau x Poire.

On pousse la porte, et première surprise : c’est petit et cosy ! A l’intérieur, 16 couverts seulement, mais la salle est vraiment sympa. Déco sobre, couleurs neutres, petites touches végétales, c’est recherché sans en faire trop, idéal pour se concentrer sur le contenu de son assiette.

On est accueillis par Carole qui nous place, il est dimanche midi et nous sommes les premiers. Pas pour longtemps, car comme souvent, le restaurant affiche complet. Pour venir goûter la cuisine de Bérengère, pensez à réserver en avance ! (PS : amis végétariens, pensez à préciser votre régime au moment de la réservation). On en profite pour prendre quelques photos et se renseigner sur l’univers des deux filles…

Un menu unique, des produits de la région

C’est la grande particularité de ce restau, et son point fort aussi : dans l’assiette, QUE des produits Alsaciens. De la viandes aux légumes en passant par les épices, tout est local ! (exception faite pour le sel et le café). Ici, on privilégie les circuits courts et les produits de saison. Quelques exemples de producteurs :

  • Les fruits légumes de chez Kahren et Obrecht
  • La boucherie Spiesser
  • Le poisson de chez Hembach
  • Les produits laitiers Ulrich
  • Le fromage des Caves Anthony
  • La vaisselle et la céramique de Pierre Roux – L’objet Tourné

Animated GIF  - Find & Share on GIPHY

Bérengère imagine un menu de 5 plats à 29€ qui change toutes les trois semaines environs. (Le midi, des plus petites formules sont proposées à partir de 13€50). Chaque plat met à l’honneur un produit (voilà pourquoi celui-ci se présente en 5 noms d’ingrédient, vous suivez ?). Avec ce menu, Carole propose des accords mets & vins ou, plus insolite, mets & bières ( pour 2 personnes). Les 4 verres de vins, ou bières, choisis en fonction des plats avec minutie sont proposés à 15€.

Vous n’aurez pas le même menu mais pour vous donner une idée de la cuisine qu’on déguste ici, on vous présente notre menu de ce jour là, et les vins associés pour Etienne.

En amuse bouche, du bon pain de campagne et du beurre au malt (étonnant et bon !). Et pour accompagner le malt à manger, du malt à boire avec cette bière l’Abyssale de la brasserie strasbourgeoise Les 3 mâts.

Ensuite, le poireau, avec mayonnaise de vert de poireau et moutarde à l’ancienne, jaune d’œuf et chapelure de pain grillé.

Le Rutabaga nous a scotchés, cuit au lard avec une crème de munster, ça a été notre plat favoris à tous les deux (je crois que j’en salive encore)

La courge, je l’aurais plutôt changée sur le menu par le Champignon, plus présent dans la 3ème assiette qui nous arrive. Un bouillon de champignons ultra goûtu avec un jaune d’œuf (si bien que j’en ai oublié de prendre des notes).

Animated GIF  - Find & Share on GIPHY

Le veau est bien accompagné, avec des betterave glacées (miam) et une purée de haricots blancs (re-miam).

Avant le dessert, on se laisse tenter par du fromage, parce qu’on est vraiment des grands gourmands. Impossible de retrouver ce qu’on a pris mais alors, c’était bon de chez bon.

Et enfin, le dessert que j’attendais avec impatience, en sachant que l’élément principal indiqué était la poire, et que la poire, c’est mon truc du moment. (je change de fruit préféré chaque année). La poire était coupée en brunoise avec de la gelée de pomme pour accompagnée une glace au….malt. Une belle découverte, ce malt, en beurre à l’apéro puis en glace, j’ai vraiment adoré !

Bref, un repas ponctué de découvertes savoureuses ! J’ai adoré que Bérengère et Carole viennent nous parler des plats et des vins à chaque étapes du repas. On ressort de là repus mais pas au point de rouler par terre, c’est juste parfait ! Alors oui, je vous vois venir, les deux menus + la formule vin + le fromage + les apéros = une note qu’on ne peut pas se permettre de régaler tous les jours MAIS, avouez qu’un menu en 5 plats à 29€ de cette qualité, on en croise pas tous les jours ! Pensez aussi aux formules du midi avec 2 ou 3 plats, plus économiques, pour une première découverte.

Nous, on reviendra sans aucune hésitation et on leur souhaite beaucoup, beaucoup de succès 🙂

Photos : Etienne Kopp

 

Laissez nous un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Etienne kopp Théatre de marionnette de belfort l'esprit comtois ma scène national le moloco la poudrière