Idée balade au Cirque de Consolation

Ce fameux cirque de Consolation, j’avais envie d’aller le découvrir depuis de nombreuses années. Aussitôt le loooooong hiver fini et les premiers beaux jours arrivants, j’ai décidé, enfin, d’y aller.

Bon, le beau temps ne fut pas au rendez vous mais comme c’était après la fonte des neiges et beaucoup de pluie, la magie a opéré.

Le Val de Consolation se situe dans le département du Doubs mais il s’agit d’une reculée des massifs du Jura, résultant de l’ère glaciaire.

Il faut savoir que la randonnée en elle même, fait le tour du cirque en allant jusqu’au belvédère de la roche du prêtre n’est pas accessible, car dangereuse. Il y a, en effet, des escaliers que la pluie rend glissants et des risques d’éboulement de pierres.

Dans cet article, je vous emmène au cœur du cirque, au pied des cascades et au belvédère (il y a un autre chemin pour y aller :p )

Lorsque vous arrivez à Consolation-Maisonnettes, garez vous sur le parking qui est juste en dessous de l’ancien monastère. Vous pouvez encore visiter la chapelle. Il vous faudra rentrer dans le parc pour vous promener et admirer les cascades et ruisseaux du Dessoubres.

C’est pour ça que je parlerais plus de balade que de randonnée du coup car c’est un lieu très accessible pour les enfants et poussettes. Vous pouvez prendre un livret éducatif sur les différentes espèces végétales et animales que vous trouverez tout au long de la balade ainsi que des panneaux signalétiques et instructifs au pied des arbres. Des petites énigmes y sont disséminées, une manière sympa de se promener et d’apprendre en même temps.

Dès notre arrivée, on est assez surpris par la beauté et la quiétude du lieu. Une atmosphère assez magique et ressourçante y est très présente. De la mousse un peu partout, le bruit des ruisseaux. Il n’en faut pas plus pour me séduire.

Quelques centaines de mètres après être entrés dans le parc, on entend le bruit de l’eau. Et on aperçoit assez rapidement les cascades. Nous y sommes allés juste après la fonte des neiges et nous venions de passer une période de pluie, alors autant vous dire qu’elles étaient grosses (pas sure que vous ayez le même rendu si vous y allez l’été…). La première, celle du Lançot, d’une hauteur de 27 mètres, glisse le long des roches. Gorgée d’eau, elle est vive et rend encore plus magique l’atmosphère.

Un peu plus loin, nous sommes au pied du cirque. Un paysage spectaculaire nous attend. Une sensation de dépaysement total. La source du Tabourot d’une hauteur de 47 mètres est face à nous. Nous restons de très très longues minutes devant, à essayer de la photographier afin de rendre le meilleur visu. Pas facile mais une chose est sure, les images sont déjà gravées dans la mémoire d’un si beau paysage.

Nous étions partis pour faire une randonnée et pour l’instant, nous n’avions fait qu’une micro balade (mais quelle balade !) , nous décidions donc de monter à la Roche du prêtre, qui domine tout le val de Consolation. Comme je le disais plus haut, impossible de le faire depuis les cascades. Nous revenons donc sur nos pas, et à la sortie du monastère, il suffit de prendre la direction de l’auberge, et un petit chemin sur la droite. Pas forcément un bon balisage par contre 🙁

Une bonne petite montée nous amène donc à l’auberge qui était fermée à ce moment là ; on a pu voir que des départs de tyrolienne et via ferrata se font (avis aux sportifs de l’extrême ! ). Là encore, une jolie cascade en face de nous ! Que ce lieu est surprenant !

Nous continuons donc notre route en direction du belvédère. Une première partie sympathique, sous les rochers, petit sentier bucolique. Mais une deuxième et dernière partie nous a moins enchantés, il s’agit d’un chemin forestier qui monte et c’est long….

Heureusement, cela vaut le coup. Un superbe point de vue nous accueille. Après avoir été au pied du cirque, nous voici tout en haut et on peut apercevoir les cascades, toutes petites. Il faut quand même savoir que nous sommes à 350 mètres !!

Nous faisons demi tour après avoir admiré cette partie de Franche Comté que je ne connaissais pas mais que j’ai déjà bien envie de revenir l’explorer ! Vous connaissez d’autres jolies randonnées dans le coin ?

 

Laissez nous un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Etienne kopp Théatre de marionnette de belfort l'esprit comtois ma scène national le moloco la poudrière