Unter der Linde – Maison d’hôte de charme à Nordheim

Depuis 5 ans que nous faisons ce blog, nous sommes toujours suprises et touchées quand nous recevons un mail nous invitant à découvrir le fruit du travail de quelqu’un. (Ca n’arrive pas si souvent que ça ^^). Donc quand Sacha et Catherine nous ont conviées à venir tester la maison d’hôte Unter der Linde, nous n’avons pas hésité une seule seconde.

J’avais pour ma part suivi le live que Laurène de Mon week-end en Alsace avait publié sur sa page Facebook et j’avais adoré l’ambiance du lieu. Mais comme j’ai une mémoire de poisson rouge, j’ai eu le temps d’oublier un peu pour être surprise à nouveau (pratique :p )… Quand nous sommes arrivés avec Etienne devant la porte de la maison, nous avons eu une seconde d’hésitation : était ce bien là ? Au centre du village de Nordheim ? Quand on a poussé la porte, on s’est laissé transporter par la magie de Unter der Linde. Une fois le porche passé, on se retrouve dans un univers parallèle où tout paraît beau et calme. (J’exagère même pas)

Une belle ferme alsacienne et un grand tilleul

Pour ceux qui comme moi ont fait Espagnol LV2, Unter der linde, ça veut dire « sous le tilleul », et le nom est bien choisi car c’est bien un superbe tilleul qui nous accueille dans la cour intérieur de la ferme. Quand je vous dit qu’on a l’impression d’être ailleurs, rien a voir avec la rue de l’autre côté de la porte ! Le soir, avec les lumières, cet endroit est vraiment très joli.

Un chance, le propriétaire des lieux est là pour nous parler de la bâtisse, dont les premières pierres datent du 17ème siècle. Il nous fait une visite de quelques pièces incroyables, pas forcément accessibles au public. Ici et là, des signes, des gravures, qui pour nous ne signifient rien à priori mais qui en fait racontent toute l’histoire de la maison et de la famille qui y vivait sur des générations. Ce monsieur, fortement investit dans la Société pour la Conservation des Monuments historiques d’Alsace, est réellement un expert et un passionné des bâtiments alsaciens. Il récupère des pièces magnifiques sur des maisons détruites, et leur trouve une place parfaite des années après, sur une rénovation. Il a une anecdote sur chaque pierre de cette maison ! Bref, j’aurais pu boire ses paroles des heures, mais il a fallu qu’à un moment, on aille tout de même découvrir les chambres !

Les chambres de la maison d’hôte

Avant de vous montrer la chambre où on a passé la nuit, qui est complétement dinguissime, voici un petit aperçu des autres chambres, qui ont chacune leur univers !

  • La chambre rouge

Elle a sacré caractère cette chambre ! Du rouge, du bois sombre (du lambris polychrome des années 1800, oui madame !), on aime ou on déteste : moi j’adore, elle est encore plus belle en vrai que sur les photos. Vintage mais pas kitsch, cette chambre à un plus : une vieille baignoire sur pieds <3

  • La suite Sturm

Pour moi c’est peut être celle qui a le moins de cachet, mais elle est tout à fait pratique pour les famille avec ses deux chambres séparées et sa grande douche à l’italienne. Ce que j’aime, c’est les meubles anciens alsaciens, qui sentent bon le bois !

  • Face au Tilleul

Des belles pierres, une magnifique charpente, cette chambre allie parfaitement le confort moderne et le charme de l’ancien. Il est bon de savoir que Catherine, maîtresse de maison, prend grand soin dans la choix du linge de lit. j’aime beaucoup les associations de couleurs !

  •  Sur la Zwettingue

Cette chambre cosy se distingue par son aménagement avec la mezzanine et la salle de bain pas tout à fait fermée. Insolite : Si vous trouvez ce que signifie Zwettingue, preuve à l’appui, vous aurez droit à une très belle surprise 😉

La Suite 7, notre cocon pour la nuit

Enfin, cocon, c’est peut être pas le terme juste, car un cocon de 50m carré ce n’est pas commun. Quand Catherine nous a ouvert la porte de la chambre, je ne vous cache pas que j’ai eu la larmichette à l’œil. Ça peut paraître ridicule de chouiner en découvrant une chambre mais, je sais pas… c’est tellement beau que ça m’a touchée. J’ai réalisé la chance qu’on avait de découvrir ce genre d’endroit, j’ai pensé au travail titanesque que ça a du être de rénover tout cela et voila 🙂 BREF.

Mon rêve dans la vie, c’est d’un jour avoir une maison et particulièrement… une baignoire DANS ma chambre. Et là, BIM, la salle de bain complètement ouverte et la baignoire moderne à quelques mètres d’un lit ou on pourrait dormir à 8. (Queen size, pour être précise). La encore, du moderne, de l’ancien, des meubles qui sentent le vieux bois, tout le confort possible, une literie de OUF… Alors certes, il manque peut-être un peu de déco sur nos photos mais ça venait juste d’ouvrir ! Je peux vous assurer que j’ai A-DO-RE prendre mon bain devant la télé et je vous le recommande à vous aussi 🙂

J’ai failli oublier de vous parler de la piscine, juste à côté de la chambre ! Elle était en hivernage lors de notre séjour mais en été elle doit être bien appréciée. Tout comme le beau verger par lequel on passe pour rejoindre la chambre 🙂 Mais je ne doute pas que Guy et Catherine nous réservent encore des surprises pour agrémenter encore le confort de cette belle maison.

Petit déjeuner dans la Stub – et Infos pratiques

Vous êtes encore là ? Oui je sais il est long cet article, mais quand j’aime j’ai du mal de m’arrêter.

Après une nuit divine et une grasse mat’ (entendez 9h30), rendez-vous dans la stub de la maison pour le petit déjeuner. Décor typique alsacien (sans en faire trop) et belle table dressée : comment mieux commencer la journée ?

Des bons produits locaux en salé et sucré nous sont proposés. Prenez votre temps mais surtout, goûtez à tout, c’est têêêllement bon ! Catherine est aux petits soins, à l’écoute, c’est le top du top.

Unter der Linde est à 20 min de Strasbourg, cette maison d’hôte est idéale pour vos week-ends en Alsace ! Pour les tarifs,pour 2 personnes, comptez entre 80€ la nuit en basse saison et 130€ en haute saison. Autant dire pas autant que ce qu’on pourrait attendre pour ce niveau de qualité (donc profitez en avant qu’ils ne s’en rendent compte :p )

Je remercie du fond du cœur Catherine pour son accueil si chaleureux et son temps à nous faire visiter les moindres recoins de cette maison immense et sublime, Guy pour ses anecdotes et son savoir et Sacha pour son invitation. Merci merci merci.

Photo : Etienne Kopp Photographie (qui s’est éclaté comme un fou)

Si vous allez dormir à Unter der Linde, tentez de retrouver où se cache le pot de chambre 😉

 

Laissez nous un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Etienne kopp Théatre de marionnette de belfort l'esprit comtois ma scène national le moloco la poudrière