Pixel Museum, Musée du jeu vidéo à Schiltigheim

En bonne apprentie geek que je suis, j’ai été ravie d’apprendre la création d’un musée du jeu vidéo à Strasbourg ! Une thématique qui n’est pas si souvent mise en valeur dans les musées… Direction Schiltigheim pour découvrir tout ça…

Quand on arrive devant la façade, on est étonnés : il n’y a pas de parking, le musée est situé dans une rue résidentielle et cette façade ressemble plus à des thermes qu’à un musée de jeux vidéos, ceci dit, elle a un charme qu’on ne peux pas lui enlever !

On entre, on passe à la caisse : 9€ pour les adultes, 7€ jusqu’à 16 ans, et gratuit pour les moins de 3€. Sur la caisse, une vitrine avec des petites idées cadeaux vraiment sympa, sur les thèmes de Marion ou encore, les très sacro-saints POKEMONS. (Pas de jugement, je suis de cette génération).(Personne n’est parfait). Mais je n’ai point craqué. (même si j’avoue ces petits boucles d’oreilles manettes en bois me faisaient de l’œil).

On commence la visite en suivant l’ordre des salles appelées « Level ». On observe dans les vitrines l’histoire des consoles de jeux et les progrès technologiques via du matériel récupéré dans le monde entier. Des toutes premières bornes ou les personnages n’étaient que des cubes, en passant par l’Atari si chère au cœur de Cécile, aux consoles qui ont fait toute mon enfance : Game boy, Game gear, super Nintendo, Playstation 1,… Tout le monde replongera en enfance en passant devant les vieilles consoles qu’on avait autrefois ! (et vous regretterez, à cet instant précis, de les avoir vendues au puces pour 50 francs il y a quelques années).

Suivant les salles, des bornes de jeux sont installées pour jouer seul ou entres amis. Je regrette cependant qu’on ne trouve pas des jeux plus emblématiques comme Mario Kart sur Nintendo 64 ou une bonne vieille borne Guitar Hero. Mais peut-être que les jeux présentés vous parlerons plus à vous qu’à moi !

De retour au point de départ, vous pourrez découvrir l’expo du moment. Nous c’était sur Pixar, en ce moment c’est sur Final Fantasy (<3). Et différentes salles autour de cette entrée proposent des consoles et des PC à dispo pour passer du temps à jouer. Reste à espérer qu’elles ne soient pas squattées à votre arrivées ^^ Des ateliers découvertes de jeux, conférences et événements se tiennent régulièrement au Pixel Museum, jetez un œil à leurs réseaux sociaux de temps en temps pour ne rien louper !

Personnellement, nous sommes sortis au bout d’une trentaine de minutes de visite. Du coup, on en ressort un peu mitigés. J’aurais aimé encore plus d’interactivité, plus de personnages grandeur nature, des interviews de créateurs de jeux cultes… Mais le musée est encore jeune donc, peut être que ça viendra ? En tout cas si vous êtes amateurs de jeux, passionnés, ou encore de grands enfants, foncez  !

Photo Etienne Kopp

 

Laissez nous un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

1 commentaire

  1. Merci pour ce reportage ! Cela fait un moment que je souhaite découvrir ce musée, surtout pour mon copain, passionné de jeux vidéos ! Je suis un peu surprise du prix que je trouve quand même un poil élevé.. Maintenant s’il y a de quoi s’occuper sur place et ne pas juste regarder avec les yeux, c’est encore mieux ! Je pense que je vais attendre qu’il y ait une expo qui nous plaise vraiment avant de nous y rendre. A suivre de près 🙂

    http://www.tendancez-vous.fr

Etienne kopp Théatre de marionnette de belfort l'esprit comtois ma scène national le moloco la poudrière