Randonnée des 4 lacs dans le Jura

Le Jura, j’en suis tombée amoureuse dès je l’ai découvert. J’ai connu en premier Arbois et ses jolis villages alentours. J’ai, depuis, effectué pas mal de recherches sur les jolis coins à découvrir dans le pays jurassien. Et je les ai vus. Ces fameux lacs. Ces lacs à l’eau turquoise si incroyable !

Lors d’un weekend entre amis au lac de Chalain, nous avons décidé d’aller les voir de plus près ces lacs, lors d’une randonnée qui fait le tour des 4 lacs : Narlay, Petit et Grand Maclu et Ilay. Nous nous sommes un peu compliqué la tâche en montant aussi voir différents belvédères : celui des 4 lacs et celui du Pic de l’aigle.

Autant juste la randonnée des 4 lacs est accessible à tout le monde, autant si vous voulez monter en plus aux belvédères, je dirais qu’il faut être un randonneur aguerri et pas pour les enfants. Heureusement, des parkings sont prévus pour chaque points de vue 😉

Nous avons mis environ 13km pour tout faire ; question timing je ne peux pas vous donner une estimation précise parce que nous avons fait une pause pique nique et baignade ! Et puis, je ne peux que vous conseiller de prendre votre temps, admirer autour de vous, savourer chaque instant que la nature vous offre.

On commence donc à Frasnois, petit village qui est le point de départ de beaucoup de randonnées. Direction le premier lac, celui de Narlay. Et là déjà, on comprend qu’on va en prendre pleins les yeux. Le turquoise nous saute aux yeux et on est plus que reconnaissants de ce que nous vivons là, tout de suite. Les premiers kilomètres se font facilement et vous pourrez même voir des vaches de près !

Après ce premier lac, vous arriverez au premier embranchement, soit vous partirez sur la droite direction le petit et grand Maclu et juste faire le tour des 4 lacs soit allez sur la gauche et vous diriger vers les belvédères.

Et c’est là que ça se corse. Un belvèdère ça se mérite. c’est ce qu’on s’est dit dès les premiers mètres d’une montée plus que raide ^^Armez vous d’un bon cardio, un bon souffle et de jambes en pleines formes. un dénivelé positif de plus de 400 mètres est à noter.

Mais dès qu’on arrive vers le haut, on comprend. On comprend qu’on a pas ça pour rien, qu’au bout la magie opère et ils sont là, les lacs.

Nous sommes subjugués par la couleur surréaliste des lacs. Plusieurs tons de bleus, de turquoise sont devant nous et nous nous sentons tous petits face à tant de beauté.

Nous décidons de poursuivre notre route afin d’aller au deuxième belvédère prévu, celui du Pic de l’Aigle. Ca grimpe un peu encore mais c’est largement faisable. Et là encore, un spot superbe, idéal pour le pique nique. Vous aurez comme compagnon les lacs vus d’en haut et les montagnes jurassienne.

Nous redescendons tranquillement (malgré une descente un peu raide tout de suite après le pic de l’Aigle) vers le dernier lac, celui d’Ilay. Nous traversons un champ rempli de fleurs, nous avions cru nous perdre et finalement non mais ce fut un passage agréable, avec des tas de papillons qui nous accompagnaient sur notre route. Nous retrouvons le chemin forestier qui nous mène au lac. Plusieurs personnes se baignent et nous faisons de même, nous l’avons bien mérité ! L’eau est incroyablement claire, limpide. Nous verrons plus tard en rejoignant notre point de départ qu’elle peut être autant transparente que turquoise que bleue foncée. Ces lacs sont jusqu’au bout incroyables.

Cette randonnée est incroyable ! Autant par la beauté des paysages que par sa diversité : chemins forestiers, champs, forêt, grimpette, descente. Vous ne vous ennuierez pas ! N’oubliez pas de vous munir de bonnes chaussures de marche, d’eau et de barres de céréales dans votre sac.

Je vous conseille de vous rendre sur le site des montagnes du Jura pour des informations sur les 3 randonnées que nous avons faites en une. Vous aurez en plus d’autres idées nature à faire dans le coin 😉

Laissez nous un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Etienne kopp Théatre de marionnette de belfort l'esprit comtois ma scène national le moloco la poudrière