Visiter Rennes autrement : le côté artistique (Streetart – Architecture)

A l’occasion de la quatrième édition du Salon des blogueurs voyage We Are Travel à Saint Malo, nous avons pu profiter d’une journée de blogtrip au choix parmi 13 propositions : mon premier choix a été retenu et c’est pour moi une chance de vous faire découvrir la ville de Rennes, côté créatif !

Rennes, la Bretagne, ça nous semble le bout du monde depuis notre Franche-Comté ! Et pourtant, à partir du 2 juillet 2017, la ligne à grande vitesse reliera Paris à Rennes en 1h30 seulement. L’occasion de passer plus souvent à l’ouest et de découvrir cette partie de la France ! Des infrastructures seront mises en place pour faciliter les déplacements sans voiture, pour profiter de la région autrement !

Pour notre blogtrip intitulé « A Rennes, on est créatif », 2 visites guidées entrecoupées d’une pause déjeuner sont au programme. On débute la journée avec Paul alias MYA , street artiste de l’association ASARUE (Association de Soutien Au Réseau Urbain d’Expression), qui va nous expliquer les missions de cette asso et la place du streetart à Rennes.

Sur ce mur se côtoient tags et street art

En passant dans les rues du centre ville, on se rend vite compte du problème de Rennes : l’omniprésence des tags, sur les murs, les devantures de magasins, les bâtiments à l’abandon. Des tags souvent réalisés à la va vite, peu esthétiques. L’association, en étroite collaboration avec la ville, cherche à mettre en place des actions pour embellir la ville, des projets de murs d’expression libre, un cadre légal pour la pratique du street art.

A Rennes, plusieurs gros chantiers sont en cours pour des travaux lourds qui se dérouleront sur des mois, des années. L’association a d’ores et déjà œuvré pour investir les palissades temporaires de chantier, une manière d’égayer les rue et d’offrir des pièces d’art (même éphémères) aux habitants qui subissent les travaux au quotidien.

Au détour des rues, vous pourrez apercevoir des pièces réalisées dans le cadre de projets commandés par la ville, ou lors de la biennale d’art urbain Teenage Kicks.

« Les essences les plus chères » (acrylique sur mur) – © Zoer et Velvet 2015
ZOER . Boulevard Colombier . Rennes . 2013
VELVET . Boulevard Colombier . Rennes . 2013

ANTOINE CHATEAU . Boulevard Colombier . Rennes . 2013

Le site de l’association répertorie les murs autorisés, (une trentaine) ce qui vous donne une idée d’où trouver de belles pièces. Nous avons notamment été faire un tour au Parking Colombier, un grand espace d’expression libre. Si vous avez l’occasion, rendez-vous régulièrement dans ces lieux, les fresques changent régulièrement.

Paul nous a réservé une belle surprise pour la fin, puisque jusque là nous n’avions pas encore pu admirer son travail. Il nous a emmené sur une fresque réalisée par ses soins, sous un pont. La photo ne rend vraiment pas justice, c’est vraiment magnifique ! Une belle claque pour terminer la matinée !

Fresque de Mya

Pour le déjeuner, direction le mail François Mitterand et sa place pour manger sur la terrasse des Grands gamins, un café-cantine un peu bobo, qui propose une cuisine maison. Je me suis laissée tenter par le burger du jour, au poulet et guacamole. Le burger et les frites maisons étaient excellents ! Et apparemment, les brunchs sont aussi très bien à cette adresse !

L’après-midi, autre visite guidée de Rennes au programme, mais cette fois-ci, changement d’ambiance. On reste dans l’art et le créatif, mais plutôt art et architecture. On retrouve Etienne, qui fait partie de l’agence de voyages culturels Aître.

On découvre autant des bâtiments contemporains de grands architectes (Christian de Portzamparc, Jean Nouvel, Norman Foster, …) que des maisons à pans de bois du 16ème siècle. Une vraie balade dans l’histoire de la ville de Rennes !

Cap Mail de Jean Nouvel

Cette visite plaira pour sûr aux amateurs d’art et d’architecture. Elle permet de visiter Rennes d’une façon originale. J’avoue, c’était moins « ma came » que le street art, mais j’ai cependant apprécié d’en savoir plus sur les bâtiments et les œuvres de la ville, certains sont d’ailleurs très photogéniques. C’est peut être le fait que cette balade était proposée après manger et sous une bonne chaleur que j’ai été un peu moins attentive !

En tout, nous avons marché plus de 15 kilomètres dans les rues de Rennes pendant cette journée ! Autant dire que cet avant goût m’a vraiment donné envie de revenir pour approfondir la découverte de la ville.

Merci à Destination Rennes pour l’organisation de cette journée! Je partage ici le résumé en vidéo de mon camarade Philippe du blog Va te Balader. Vous pourrez surement retrouver le point de vue de nos autres compagnons de route sur cette journée de découvertes sur leurs blogs respectifs, n’hésitez pas à aller les découvrir !


Laissez nous un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Etienne kopp Théatre de marionnette de belfort l'esprit comtois ma scène national le moloco la poudrière