Les balades Pique & Croque à Besançon

S’il y a bien une chose qu’on aime dans le blog, c’est visiter une ville autrement. Exit les visites classiques, on est toujours à l’affût de découvertes insolites d’un lieu, d’une ville. Et l’Office du tourisme de Besançon a du le sentir lorsqu’il nous ont proposé de partir en balade Pique & Croque un samedi après-midi.

En toute honnêteté, lorsque nous avons rejoint le groupe qui faisait aussi cette balade, nous étions assez sceptiques. Qu’est ce qui allait nous attendre ? Qu’allions nous faire exactement ?  Les seules indications que nous avions étaient des indices concernant la cueillette des plantes sauvages et un atelier culinaire. Effectivement, notre curiosité était piquée !

Nous voilà donc parties au milieu d’un petit groupe de 12 personnes et notre guide, Vanessa. Nous partons sur les hauteurs de Besançon, dans le quartier de Chaudanne. Nous ne connaissions pas et on a été agréablement surprises, à deux pas de la vie citadine, on se retrouve au milieu de bois avec parfois, une superbe vue sur Besançon. Dès les premiers pas dans l’herbe, les questions fusent. Certains du groupe sont des connaisseurs, d’autres des novices (comme nous) mais avides d’apprendre !

Vanessa a un diplôme d’accompagnateur en montagne, également en protection de l’environnement mais elle s’est surtout spécialisée depuis des années sur les fleurs sauvages et comment s’en servir aussi bien culinairement que dans la vie de tous les jours (même pour se soigner). C’est une mine d’information ! Mais surtout, nous sommes tombées fan dès le début par sa simplicité et son humour !

Si vous nous connaissez un peu, vous saurez que je suis une vraie citadine, que je n’y connais rien en fleurs ou autre chose verte qui pousse dans la terre (je bénit Grand Frais qui fait des fruits déjà découpés, c’est pour dire). Donc là, être dans la nature, cela m’allait très bien mais reconnaitre tout ce qui y pousse, c’était autre chose.  Les premiers noms savants commencent à fuser.. je n’en aucun aucun : aspérule, plantain (j’étais resté à la banane moi ^^), primpenelle (sans Nicolas mais idéale pour assaisonner une salade tomate-mozza) et autres noms assez complexes. Ah ! de temps en temps, on entendait les mots de Sureau (nous sommes très fans Lucie et moi du sirop de sureau par exemple) ou orties !

Une des randonneuses avait même un livre sur le sujet et pouvait nous donner des indications sur les plantes que nous découvrions au fur et à mesure de notre balade. L’ambiance est super détendue et le groupe se mélange.

Vanessa a pour objectif de faire un atelier culinaire avec des plantes sauvages que nous aurons cueillies auparavant. Donc, à nous de revenir avec des orties, de l’ail des ours et des bourgeons de sapins. A chaque fois que nous nous arrêtons près d’une plante, nous en apprenons dessus. Par exemple, évitez de cueillir vos plantes les jours de pluie, attendez quelques jours de sec pour que les arômes soient intacts. Est ce que vous saviez que les bourgeons de sapins étaient des espèces protégées ? Alors, si vous voulez en ramassez, ne soyez pas trop gourmands !

Nous prenons un vrai bol d’air en pleine nature, mettons les mains presque dans la terre et en prenons pleins les narines (surtout au milieu de l’ail des ours !). Après la cueillette donc, place à la cuisine. Nous nous retrouvons donc autour d’une table avec des ingrédients préalablement préparés par Vanessa et nos trouvailles du jour. Bien entendu, ce que nous allons préparer est bio, respectueux de Dame Nature, valeurs cohérentes avec notre après midi. Tout le monde met la main à la pâte et nous préparons 2 recettes : un crumble pommes-bourgeons de sapin et un Steinhauser ou gâteau des initiés, petit apéritif salé à base d’ail des ours, orties, chèvre, miel et chocolat…. Ne prenez pas peur, c’est un délice !

Au final, nous avons passé une après midi géniale, pleine de découverte aussi bien au niveau de notre culture florale que nos papilles, le tout dans une ambiance détendue !

La sortie est censée se dérouler entre 14h à 17h30 mais prévoyez un peu plus de temps, Vanessa étant tellement passionnée qu’elle ne voit pas passer le temps (et nous non plus !). La balade coute 15€ (rando & atelier culinaire). Pensez à réserver, les places sont limitées !! Autre conseil, pensez à prendre un sac, et des petits pochons, pour ranger le fruit de votre cueillette !

Vous retrouverez toutes les informations sur le lien suivant ou en appelant directement l’office du tourisme de Besançon.

Vous trouverez en haut à droite de l’article la page Facebook de Vanessa pour toutes ses informations.

 

Laissez nous un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Etienne kopp Théatre de marionnette de belfort l'esprit comtois ma scène national le moloco la poudrière