Un week-end à l’Auberge du Schwantzwasen – La ferme aux rennes

Une nuit pluvieuse d’octobre, nous avons pris la route, direction la station de ski du Tanet, entre Orbey et Gérardmer, pour tester une nuit à l’Auberge du Schwantzwasen (pas sûre d’arriver à l’écrire tout le long de mon article sans faire de faute, ce mot là !). Sortis du travail, nous nous mettons directement en route jusque dans les montagnes, ça tournicote, c’est bien sombre, heureusement les panneaux nous indiquent mieux le chemin que le GPS qui est complètement largué (une loi crétine venant de passer pour faire retirer ce genre de panneau fort utile, je vous conseille de bien repérer la route avant de partir !)

[Petite anecdote rigolote : Au dernier kilomètre, un lièvre bien endurant à décidé de nous guider jusqu’à l’Auberge, en courant devant nos phares. Il a suivi la route devant nous pendant 5 bonnes minutes, à toute vitesse, à croire qu’il voulait s’assurer qu’on arrive à bon port 😉 ]

vosges

On a testé… la formule demi-pension de la ferme auberge

Bien arrivés, sous des trombes d’eau, on est bien heureux d’arriver devant la grande auberge et de rentrer se réchauffer. Pour le paysage, suspens, il fait trop noir pour voir où nous sommes… On nous accueille bien gentiment et on nous présente notre chambre. Ce n’est pas hyper grand mais c’est confortable, cosy, avec un décor typique montagnard. Heureusement, on nous prête des draps et des serviettes de bain (en location) car avec ma manie de ne jamais regarder les sites des lieux que nous testons, pour me garder la surprise, j’en oublie que parfois tout n’est pas fourni. Eh oui, c’est une vrai ferme auberge, il s’agit juste d’une chambre avec un coin lavabo, les douches et les toilettes sont partagés. Il faut dire que c’est la toute première fois que je teste cette formule !

auberge du Schwantzwasen

En formule demi-pension, à peine installés, on redescend pour le repas du soir. La salle de restaurant est chauffée en partie par le feu de cheminée, qui nous met vraiment dans une ambiance particulière, hors du temps. Autour de nous, des couples, des familles, à la recherche d’une parenthèse nature, d’un week-end au calme. Peu de réseau ici, voire pas du tout, nous aussi on en profite pour déconnecter.

En apéro, Etienne tente la bière au blé, avant qu’arrive devant nous l’entrée : tartine de munster et crudités. L’odeur du fromage embaume toute la pièce, miam ! En plat, un rôti de porc avec une délicieuse sauce champignon, du riz et de la ratatouille. En dessert, une boule de glace à la menthe. Bref, un très bon repas, simple mais savoureux, qui met tout de suite dans l’ambiance de ce week-end en montagne.

ekp_4233-2

restau

Après manger, direction notre chambre et au lit. Bien fatigués, on ne tarde pas à s’endormir. J’avais peur d’avoir froid mais finalement on a passé une bonne nuit. (évidemment ce n’est pas la literie d’un hôtel 4 étoiles, c’est pas vraiment le principe, mais on y dort bien et c’est le principal).

Le lendemain matin, on se prépare pour le petit déjeuner, assez tôt car il est servi de 7h30 à 8h30. Il est en partie en self service : du sucré, du salé, de quoi bien manger pour entamer la journée (il y a surement pas mal de randos à faire dans le coin, il faut de l’énergie 🙂 )

ekp_4247

La visite de la ferme aux Rennes

La particularité de cette auberge, c’est bien sûr son élevage de rennes sur un parc d’environ 6 hectares. Ces bêtes ont mis un peu de temps à s’acclimater aux spécificités du temps vosgien, mais maintenant le troupeau se développe bien (une trentaine d’animaux). Vous vous étonnerez peut être de voir du renne sur la carte du restaurant : mais ce ne sont pas ces bêtes la, la viande vient du grand Nord ( Si vous voulez goûter, faites vite, elle ne sera bientôt plus proposée).

ekp24337

La visite de la ferme aux rennes est vraiment une super idée sortie en famille, nul doute que vos enfants vont adorer ! On commence par une projection vidéo dans une salle avec des bancs de paille recouverts de peaux de rennes (pour se mettre dans l’ambiance). Le film raconte l’histoire de l’auberge, l’arrivée des rennes. Ensuite, on passe par un petit musée sur la vie des Samis (peuple éleveur de rennes) où on peut voir des objets de leur quotidien.

ekp_4263

musee

Ensuite, on entre dans l’enclos pour entamer un parcours d’environ une heure dans la forêt, où on croise les rennes en semi-liberté ! Le circuit est jalonné de panneaux informatifs sous forme de questions-réponses vraiment ludiques. Le parc est grand mais il est quand même facile d’observer les animaux qui, si vous êtes calmes et patients, n’auront pas peur de s’approcher de vous ! Petites étoiles dans les yeux garanties, et avec la neige de l’hiver, ambiance Grand Nord assurée !

ferme aux rennes

rennes

ekp24357

On peut terminer le chemin en passant par la cabane du Père Noel, un endroit aménagé pour faire des photos dans son traîneau… Le soigneur, Franck, propose à 16h de participer au nourrissage des rennes : vous pourrez vous même leur donner à manger du lichen ! Bref, j’ai trouvé cela juste Génial. Des animations spéciales sont prévues à l’approche de Noël. Au printemps, c’est la saison des naissances ! Autant de raisons d’y retourner plusieurs fois dans l’année 🙂

ekp_4288

ekp24425

ekp_4275

Les prix sont plus qu’accessibles : 4,50€ par adulte et 3€ de 3 à 10 ans ( 3 et 2€ si on dors ou mange sur place)

Pas de chance, nous avons fait toute notre visite sous une pluie battante. On remercie grandement Thierry, le maître des lieux, de nous avoir réconfortés avec un très bon grog !

Grumpf.
Grumpf.

ekp_4291

Un repas à l’Auberge du Schwantzwasen

Après cette visite nous ayant trempé jusqu’aux os, mais nous ayant aussi émerveillés comme des enfants, nous n’avions qu’une envie : un repas bien chaud ! Nous sommes donc restés quelques heures de plus pour goûter la cuisine de Guillaume, le fils de la famille !

ekp24444

 

Et comme les images parlent toujours d’elles même quand il s’agit de bons plats, voici ce que nous avons pris :

Entrée de Monsieur : le Strudel

ekp_4302

Entrée de Madame : Marbré renne / foie gras et confit de myrtille, une TUERIE.

ekp_4299

Plat de monsieur : les fameuses fleischnakas alsaciennes

ekp_4304

Plat de madame : La tourte de la Vallée (qui cale bien !)

ekp_4307

En dessert : un tiramisu aux châtaignes et une crème brûlée flambée à la gentiane

ekp_4316

ekp_4309

Est il vraiment nécessaire de vous dire qu’on a très bien mangé ?

Bref, l’Auberge du Schwantzwasen est une excellente adresse pour :

  • Une sortie en famille pour découvrir les rennes
  • Un week-end nature au calme pour profiter de la montagne et des randonnées
  • Un repas convivial et chaleureux en famille ou entre amis
  • Une parenthèse loin de tout pour un couple ayant besoin de se retrouver

ekp24363

(Photos par Etienne Kopp)

signature Lucie 1

 

 

Laissez nous un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Etienne kopp Théatre de marionnette de belfort l'esprit comtois ma scène national le moloco la poudrière